Archives par mot-clé : platonicien

Pourquoi autant de philosophes dans les sources épigraphiques d’Égypte ?

Les sources épigraphiques d’Égypte se sont avérées contenir les attestations de nombreux philosophes. En effet, 18 philosophes sont connus grâce aux sources épigraphiques d’Égypte. Comment expliquer ce chiffre ?

Les inscriptions d’Égypte mentionnant des philosophes proviennent majoritairement de Thèbes (vallée des rois). En effet, 16 des 18 inscriptions d’Égypte mentionnant des philosophes proviennent de la vallée des rois. Ces inscriptions sont des graffitis, même si celui concernant Nicagoras fait cinq lignes. Les trois autres inscriptions ont été trouvées à Alexandrie, Antinooupolis et à Ptolémaïs.

Ces inscriptions datent pour huit d’entre elles du IVe siècle de manière certaine, deux autres inscriptions dateraient peut-être aussi de ce siècle. En effet, selon B. Puech, « c’est surtout au IVe siècle que le pèlerinage de Thèbes semble avoir été de tradition dans les milieux platoniciens (voir B. Puech, s. v. Besas de Panopolis (B 29), Dictionnaire des philosophes antiques, 1989, vol. III, p. 759). Selon B. Puech, dans l’inscription 1266 de Baillet, διὰ Πλάτωνος signifie que Besas précise qu’il a visité le monument « à cause de Platon ». Toutefois, Besas était un philosophe cynique. Il n’a pas fait ce voyage seul, étant accompagné notamment d’un certain Bèsarion, philosophe dont l’école philosophique n’est pas connue, mais aussi de Bourikhios d’Ascalon, qui précise aussi être venu διὰ Πλάτωνα ἐθαύμασα (Baillet J., n°1279). Bourikhios d’Ascalon est considéré par Baillet et par B. Puech comme étant un philosophe platonicien. Si pour Besas et Bourikhios d’Ascalon, la raison de leur venue est explicite, plusieurs philosophes, quant à eux rattachés au platonisme, sont attestés à Thèbes, dans la vallée des rois : Dionysodoros (Flavius Maecius Severus), philosophe médio-platonicien ; Hippias (de Ptolémaïs), platonicien ; Lysimaque, platonicien, Monimos, platonicien, et Νicagoras (Ιunius –) d’Athènes, platonicien. Par ailleurs, ce dernier aurait fait le voyage à Thèbes avec Besas (Dictionnaire des philosophes antiques, 2005, vol. IV, p. 662-663). Étant donné le contexte, il est possible de suggérer que le philosophe Lampon, attesté à Thèbes (Baillet, n°1548) soit un philosophe platonicien même si cela n’est pas précisé.

Bibliographie

Baillet, J. 1923, Inscriptions grecques et latines des tombeaux des rois ou Syringes, Le Caire.

Goulet, R. (éd.), Dictionnaire des philosophes antiques, I, Paris : Éditions du Centre national de la recherche scientifique, 1989.

Goulet, R. (éd.), Dictionnaire des philosophes antiques, IV, Paris : Éditions du Centre national de la recherche scientifique, 2005.